pfffff

Flexitarien : la case pour ceux qui ne rentraient dans aucune

Pinterest LinkedIn Tumblr

C’est le nouveau mot à la mode depuis un peu plus d’un mois, mais qu’est-ce que c’est que le flexitarisme ? La réponse est simple, c’est un nouveau mot bien marketé histoire de faire des campagnes de pub pour quelques lobbies agroalimentaires, de faire parler de cela dans les médias et surtout de foutre les gens qui ne rentraient pas spécialement dans une case dans une catégorie bien précise.

Je suis devenue flexitarienne malgré moi

En fait avant je n’étais rien de spécial, je n’étais pas végétarienne, ni végétalienne, ni vegan, ni mangeuse de viande assidue (même si j’ai quand même un gros faible pour la charcuterie et mes artères ne me disent pas merci).

Je peux faire des journées en ne mangeant que des menus végétariens et le lendemain me régaler avec une bonne côte de boeuf. Pour moi je n’entrais pas dans une case spéciale des régimes alimentaires, mais depuis le mois de février (et hasard du calendrier le salon de l’agriculture) on essaye de me faire croire le contraire, puisqu’ils ont décidé que je devais être flexitarienne.

Le “ils” en question n’est autre que le lobby de la viande, et la manière de procéder pour nous mettre une nouvelle étiquette, une bonne pub TV et digitale mais aussi des relais dans les médias :

Détournement du régime dit flexitarien ?

A la base le mouvement flexitarien est quand même plutôt à dominante végétarienne, mais ne refusant pas de temps en temps quelques produits d’origine animale pour compléter les repas et les besoins physiques. En fait souvent en vieillissant on devient flexitarien car les besoins en viande (et surtout l’envie d’en manger) baissent.

Les représentants du lobby de la viande ont légèrement transformé le message initial en “mangez moins de viande mais de meilleure qualité”. Tiens ils ne sont pas cons, ils ont bien compris que de toute manière les ménages français consommaient moins de viandes, alors autant essayer de tourner ça à leur avantage quand même.

Doit-on vraiment manger moins de viande ?

Si l’on a quelques convictions écologiques (ou de protection des animaux), c’est une évidence. Mais ce n’est pas tellement la quantité qui va changer la donne, mais bien le type de viande que l’on consomme. Si on mange moins de viande, mais que l’on achète essentiellement du poulet brésilien ou du boeuf américain, on a clairement tout faux !

et pourquoi pas un peu plus de poissons pour changer de la viande…

En fait que l’on soit flexitarien ou gros carnivore la réflexion doit être la même. Privilégier les producteurs locaux ou nationaux, les produits de petites exploitations plutôt que les grosses industries de bétail. Forcément cela aura un impact sur le prix, mais c’est aussi autre chose au niveau du goût.

Acheter de la viande de qualité moyenne ou médiocre va vous nourrir, mais cela va aussi vous retirer tout le plaisir gustatif de la (bonne) viande, jusqu’à peut-être vous écoeurer si vous ne la mangez pas avec de la sauce pour masquer partiellement le goût. Une bonne viande peut se manger avec une pointe de sel et de poivre, essayez de le faire avec une viande premier prix, c’est un peu plus difficile.

N’oubliez pas aussi qu’en privilégiant des petits producteurs, vous aurez plus de chance d’échapper aux doses élevées d’antibiotiques et autres ajouts (hormones & co) qui sont donnés en masse dans les élevages qui n’ont vocation qu’à faire du chiffre. A l’image du cabillaud péché dans les mers du Nord qui est envoyé en chine pour être gonflé à l’eau (et un petit conservateur) et revenir dans nos assiettes. Miam, ou pas !

Bref consommez malin, faites-vous plaisir et si au lieu d’un steack de 200g vous ne pouvez prendre qu’un steack de 100g mais d’une origine plus qualitative, n’hésitez pas trop ! Privilégiez la qualité (et le bon) à la quantité, parole d’épicurienne…

Sigma (ou sigma_me sur les forums et réseaux sociaux) hante le web depuis plus de 20ans. Geekette et passionnée par l'univers automobile, elle aime aussi les bonnes choses de la vie, ce qui donne ce drôle de mélange sur deroutante-sigma.fr

Laisser un commentaire