pfffff

Freelance : éviter les pièges et arnaques Linkedin en 2021

Pinterest LinkedIn Tumblr

2020 a été une année particulière pour tout le monde, vécue avec plus ou moins d’inquiétude en fonction de son secteur d’activité, de sa cible et de sa manière de fonctionner. Alors que certains rament encore pour s’assurer des revenus réguliers, d’autres ont bien exploité la période pour déployer leurs services auprès d’autres entrepreneurs et/ou Freelance, mais pas toujours avec les meilleures intentions surtout sur Linkedin.

Tout au long de l’année, j’ai pu observer sur Linkedin une multiplication des DM venus me vendre de la soupe pour tout et n’importe quoi. Rien de bien nouveau me direz-vous, c’est certain, mais si avant la plateforme servait de relais commercial à des entreprises connues ou avec pignon sur rue, cette année c’est plus du niveau des offres des “influenceurs de TV réalité” et leurs arnaques au dropshipping, si vous avez l’image. En gros avant même d’ouvrir le message, vous vous demandez quelle offre foireuse, on va encore essayer de vous vendre, et le dernier exemple de cet article est celui qui m’a mis suffisamment en rogne pour que j’écrive cet article.

Les demandes de bénévolat

En pleine période du premier confinement Covid, j’ai été sollicitée à plusieurs reprises pour offrir mes compétences web pour du “bénévolat”, non pas pour une vraie association ou dans un vrai but de solidarité. Non juste pour aider à construire ou faire toute la communication de sites surfant sur la pandémie, qui ne sont pas si désintéressés que cela, mais qui profitaient de l’aubaine.

chat sur ordi

Si j’offre volontiers du temps (un peu trop d’ailleurs) à mes amis ou amis d’amis pour les aider sur des problèmes techniques ou pour améliorer des choses, quand je me fais démarcher par un sombre inconnu sorti de nul part (même pas membre de mon réseau de connaissance Linkedin), pour un projet flou, non désolé, je ne signe pas !

Je ne dis pas pour autant qu’il faut refuser toute implication gratuite dans des projets, c’est parfois intéressant, mais quelqu’un qui débarque dans vos DM, sans dire comment il vous a trouvé et pourquoi il vous sollicite vous, plus spécifiquement, ça sent le message copié-collé à x-autres personnes. Méfiance !

Les formations pour entrepreneurs

Ils sont rares les mois où je ne reçois pas au moins une offre pour une formation dédiée aux entrepreneurs / freelance. Un créneau qui a longtemps été oublié par les centres de formation traditionnels, mais pour lequel les plateformes d’e-learning (lancées par de jeunes entrepreneurs) se sont multipliées comme des petits pains, surtout avec cette année un peu spéciale.

formation diplome

Je suis souvent assez curieuse quand on me propose ce genre de formations vu que je suis (enfin était) référencée comme organisme de formation. Bien entendu, ce que l’on me vend va révolutionner la vie de mon entreprise sur le long-terme, enfin c’est ce que l’on me vendait en DM, c’était jusqu’à tomber sur les programmes des formations qui sont d’un ennui mortel.

Mais j’avoue que le jour où une jeune femme est venue me proposer une “formation idéale pour moi” et qui comportait 3 volets :

  1. création de l’entreprise, formalités administratives et conseils de gestion
  2. création d’un site internet
  3. développement sur les réseaux sociaux

Je crois que ce jour-là ma patience a atteint ses limites et j’ai moi-même appris quelque chose à ce contact fraîchement intégré à mes connaissances LinkedIn :

  1. Lire le profil LinkedIn de la personne ciblée
  2. Consulter le ou les sites internet du professionnel ciblé
  3. que le site web de la société de formation respecte les obligations légales, avant de vouloir en apprendre aux autres dans un programme de formation payant !

Si je me suis permise de remettre à sa place cette personne, c’est quand même parce que sur mon profil et site internet, il est clairement indiqué que mon entreprise existe depuis 2003, que je suis freelance web (site internet et réseaux sociaux) et formation, donc niveau ciblage, on ne pouvait pas faire plus foireux.

L’univers de la formation est de plus en plus encadré, c’est d’ailleurs pour ça que je ne cherche plus à développer cette partie de mon business, donc attention aux sollicitations commerciales. Il y a beaucoup de choses à vérifier avant de donner de l’argent à la première entreprise venue, et qui ne vous apportera aucun retour sur investissement.

Les plateformes de mise en relation pour Freelance

Il existe de nombreuses plateformes déjà bien connues et plus ou moins bien implantées sur le créneau (comme Malt pour n’en citer qu’une), cela n’empêche pas d’avoir toujours de nouvelles propositions à intégrer ces annuaires. Car finalement la plupart du temps, ce n’est guère plus, mais je pense que cela fera l’objet d’un article à part.

Là où je veux surtout attirer votre attention, c’est qu’il faut quand même faire attention aux sites sur lesquels vous vous inscrivez, car ces sites-là demandent souvent des documents administratifs, beaucoup d’informations personnelles, qui misent entre des mains malhonnêtes pourraient vous attirer des ennuis. On n’y pense pas toujours.

Un exemple concret, au mois de juin, j’ai été sollicité par la messagerie Linkedin pour m’inscrire sur une de ces plateformes nommée “A-mon-compte.com”, je vous laisse la sollicitation commerciale envoyée en DM.

Un mensonge sur toute la ligne puisque le site n’a pour le moment toujours pas vu le jour, mais sûrement récupéré déjà pas mal de coordonnées de gens un peu naïfs.

Pour le peu de contenu disponible, le site était rempli de fautes d’orthographe, il n’y a aucunes mentions légales, pas plus d’indications sur qui possède le site, et l’anonymat a été activé sur le possesseur du nom de domaine.

Le genre de sites à fuir absolument !

La déclinaison “agent de freelance” : Agentsi

Lui a été le dernier de l’année, et celui qui a réussi à mettre en rogne, c’était sûrement la goutte de trop dans une année bien chargée. Le principe de l’agent de freelance, est plus ou moins le même que celui de la plateforme de mise en relation. Comme un “agent de star” ou un “agent d’influenceur”, l’agent de freelance cherche des poulains à mettre dans son écurie. L’agent prend alors une commission sur les contrats apportés à son poulain, un système d’apporteur d’affaires qui n’a en soi rien de révolutionnaire, même si le discours d’accroche est bien-sûr bien différent.

Le discours est d’ailleurs bien rodé, cela se sent, le message met plutôt en confiance, le profil de la personne semble être en corrélation avec quelqu’un qui a de l’expérience (à la différence des autres profils qui sont généralement des – de 25 ans ou à peine plus).

extrait du message d’accroche

Je vais donc voir le site internet, et là, je me retrouve presque dans le même qu’avec “a-mon-compte”, une coquille de noix vide (les fautes d’orthographe en moins), et dont il manque toutes les informations légales.

agentsi site
capture d’écran du site au 02/01/2021
  • Pas de mentions légales, ni politique de confidentialité / RGPD (pourtant une page est fournie de base sur les sites wordpress, ne pas la remplir et la publier est donc de la mauvaise volonté)
  • Pas de page ou section “à propos”
  • On parle d’une plateforme, mais sans aucune information concrète à ce sujet
  • Il n’y a probablement pas plus de clients que de plateforme ou “communauté”
  • On parle d’un service d’agent, mais il n’est jamais question du pourcentage de commissionnement (ou autre formule servant à rémunérer le service). Une plateforme comme Malt est très transparente dans leur FAQ en indiquant les frais pour les freelance (5 à 10 %) et pour les clients (5 à 7 %)
  • Un formulaire qui vous invite à joindre votre CV, alors que vous ne savez pas quel en sera l’utilisation, ni le moyen de le faire supprimer de la base
  • Nom de domaine anonymisé pour bien terminer le cliché du site foireux !

Bref, j’ai signalé tout ceci à la personne qui m’a contacté et qui semblait fort surpris que le service ne me plaise pas “puisqu’il a beaucoup de retour positif par ailleurs”. Je lui ai quand même indiqué qu’il faudrait à minima se mettre en conformité avec la loi française en publiant des mentions légales.

Cela fait un mois que nous avons eu cet échange, mais j’attends toujours la publication d’une page de mentions légales. Sur WordPress (plateforme du site en question) cela prend 5 minutes à faire, peut-être un peu plus si on cherche le texte le plus adapté à son activité, mais ce n’est clairement pas un problème de temps, c’est une omission volontaire.

Sanctions en cas d’absence des mentions obligatoires
Si l’affichage des mentions légales n’est pas respecté, une personne physique peut être sanctionnée à hauteur de 1 an d’emprisonnement et 75 000 € d’amende maximum. Une personne morale est quant à elle passible d’une amende maximale de 375 000 €.
Enfin, l’article 226-16 du Code pénal dispose que « le fait, y compris par négligence, de procéder ou de faire procéder à des traitements de données à caractère personnel sans qu’aient été respectées les formalités préalables à leur mise en œuvre prévues par la loi est puni de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende».

https://demarchesadministratives.fr/

Ne pas publier une page de mentions légales, signifie pour moi que le site ne veut pas mentionner de responsable. Vous n’avez d’ailleurs à aucun moment moyen de savoir s’il y a bien une entreprise derrière cette démarche. Vous connaissez beaucoup de services honnêtes qui refuseraient de se mettre en conformité avec la loi ? Moi non…

A Fuir absolument !

En conclusion

Je suis sûre qu’en fouillant mes messages privés et en remontant sur les années précédentes (là, je n’étais que sur 2020), je pourrais trouver d’autres exemples à citer. J’aurais pu aussi parler des fausses offres d’emploi que l’on y trouve, mais le but de mon article était d’attirer mon attention sur le fait que LinkedIn a largement été détourné par des personnes pas toujours bien intentionnées ou avec des offres qui sont loin d’être si bonnes qu’il n’y parait. Soyez prudent, et n’hésitez pas à renvoyer dans leur but les margoulins.

Au même titre que lorsque l’on navigue sur le net à titre privé, on doit être vigilant aux tentatives d’escroquerie (relire l’article à ce sujet), ainsi que ne pas céder aux offres trop alléchantes quand on est influenceur, on doit se méfier également des sollicitations non désirées sur Linkedin. Un bon service n’a pas besoin de se vendre, le bouche-à-oreille le fait pour lui.

Sigma (ou sigma_me sur les forums et réseaux sociaux) hante le web depuis plus de 20ans. Geekette et passionnée par l'univers automobile, elle aime aussi les bonnes choses de la vie, ce qui donne ce drôle de mélange sur deroutante-sigma.fr

2 Comments

  1. Bonjour
    à quelques jours d’intervalle je viens d’être sollicité par 2 plateformes de mise en relation entre clients et professionnels : GUIDEPOINT et DIALECTICA
    Proposition de consultation téléphonique rémunérée
    Que faut il en penser ?
    Cordialement
    Franck

    • Sigma Reply

      Je ne connais pas ces plateformes précisément, mais le principe est courant et pour peu que l’on ait un poste un peu pointu ou sur un secteur d’activité qui intéresse des investisseurs, ces plateformes cherchent des gens qui correspondent à des demandes de clients.
      Le fait d’avoir été contacté par ces deux plateformes a peu d’intervalle, c’est surement parce que le même client est sur les deux plateformes pour trouver des contacts/infos qui lui seront précieuses.

Write A Comment